LES LUMIÈRES DE LA VILLE

Charlie Chaplin

ACCUEIL | | LES LUMIÈRES DE LA VILLE
VOIR LE FILM
PHOTOS

4LesLumières 9LesLumières 8LesLumières LesLumièresBandeau 7LesLumières 3LesLumières 6LesLumières 2LesLumières 1LesLumières 5LesLumières 13LesLumières 12LesLumières 11LesLumières 10LesLumières.jpgLes_Lumieres_de_la_ville

LES LUMIÈRES DE LA VILLE

Un film de Charlie Chaplin

1931 | Fiction | 87 minutes | United Artists (Unifrance)

Producteur
CHARLES CHAPLIN PRODUCTIONS

Distributeur
United Artists (Unifrance)
+33 (0)1 47 53 95 80
contact@unifrance.org

Site du film

Synopsis

Après une série de coups du sort, Charlie le vagabond rencontre une jeune fleuriste aveugle. La détresse et le charme de la jeune fille l’émeuvent. Il lui donne le peu d’argent qui lui reste en échange d’une fleur. La jeune fille le prend pour un riche promeneur ; il se garde bien de la détromper. Peu après, par le plus grand des hasards, il sauve la vie d’un millionnaire excentrique qui, sous l’effet de l’alcool, lui donne sa voiture ainsi qu’une grosse somme d’argent.

Fiche Technique

  • Titre original : City Lights
  • Scénario : Charles Chaplin
  • Photographie : Roland Totheroh
  • Montage : Charles Chaplin
  • Musique : Charles Chaplin, José Padilla, pour le thème « Flower Girl » (La Violetera)
  • Production : Charles Chaplin
  • Société de distribution : United Artists
  • Budget : 1 500 000 $ (estimation)
  • Pays d’origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Format : Noir et blanc – muet
  • Genre : Comédie dramatique
  • Début du tournage :
  • Fin du tournage :
  • Dates de sortie :
    • Drapeau des États-Unis États-Unis : (première mondiale au Los Angeles Theatre de Los Angeles), (première à New York), (sortie nationale)
    • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni :
    • Drapeau de la France France :

Comédiens

  • Charles Chaplin : Le vagabond
  • Virginia Cherrill : La jeune fleuriste aveugle
  • Florence Lee : La grand-mère de la jeune fille
  • Harry Myers : Le millionnaire « excentrique »
  • Allan Garcia : Le majordome du millionnaire
  • Hank Mann : Le boxeur
  • Henry Bergman : Le maire et le voisin de la jeune aveugle
  • Victor Alexander : Le boxeur superstitieux
  • Albert Austin : Le balayeur et le cambrioleur
  • Joe Van Meter L’autre cambrioleur
  • Alvin Carry : le contremaître
  • T.S. Alexander : Le docteur
  • Eddie Baker : L’arbitre
  • Granville Redmond : Le sculpteur
  • Robert Parrish : Le jeune vendeur de journaux
  • Harry Ayers : Le policier
  • Eddie Mc Auliffe : Le boxeur qui s’enfuit
  • Stanhope Wheatcroft : Le client du café
  • Jean Harlow : une cliente du restaurant (non créditée)
Réalisateur
Charlie Chaplin
Charles Spencer Chaplin, dit Charlie Chaplin, né le à Walworth, Londres (Royaume-Uni) et mort le à Corsier-sur-Vevey (Suisse), est un acteur, réalisateur, scénariste, producteur et compositeur britannique qui devint une idole du cinéma muet grâce à son personnage de Charlot. Durant une carrière longue de 65 ans, il joua dans plus de 80 films, et sa vie publique et privée a fait l'objet d'adulation comme de controverses. Chaplin grandit dans la misère entre un père absent et une mère en grandes difficultés financières, tous deux artistes de music-hall, qui se séparèrent deux ans après sa naissance. Plus tard, sa mère fut internée à l'hôpital psychiatrique alors que son fils avait quatorze ans. À l'âge de cinq ans, il fait sa première apparition sur scène. Il commence très tôt à se produire dans des music-halls et devient rapidement acteur. À 19 ans, il est remarqué par l'imprésario Fred Karno et réalise une tournée aux États-Unis. Il joue au cinéma pour la première fois en 1914 dans le film Pour gagner sa vie et travaille avec les sociétés de production Essanay, Mutual et First National. En 1918, il était devenu l'une des personnalités les plus connues au monde. En 1919, Chaplin cofonde la société United Artists et obtient ainsi le contrôle total sur ses œuvres. Parmi ses premiers longs-métrages figurent Charlot soldat (1918), Le Kid (1921), L'Opinion publique (1923), La Ruée vers l'or (1925) et Le Cirque (1928). Il refuse de passer au cinéma sonore et continue de produire des films muets dans les années 1930, comme Les Lumières de la ville (1931) et Les Temps modernes (1936). Ses œuvres devinrent ensuite plus politiques, avec notamment Le Dictateur (1940), dans lequel il se moquait d'Hitler et de Mussolini. Sa popularité décline dans les années 1940 en raison de controverses au sujet de ses liaisons avec des femmes bien plus jeunes que lui et d'un procès en reconnaissance de paternité. Chaplin fut également accusé de sympathies communistes et les enquêtes du FBI et du Congrès lui firent perdre son visa américain. Il choisit de s'établir en Suisse en 1952. Il abandonna son personnage de Charlot dans ses derniers films, dont Monsieur Verdoux (1947), Les Feux de la rampe (1952), Un roi à New York (1957) et La Comtesse de Hong-Kong (1967). Chaplin écrivit, réalisa, produisit, composa la musique et joua dans la plupart de ses films. Il était perfectionniste et son indépendance financière lui permit de consacrer des années au développement de ses œuvres. Bien qu'étant des comédies de type slapstick, ses films intégraient des éléments de pathos et étaient marqués par les thèmes sociaux et politiques ainsi que par des éléments autobiographiques. En 1972, l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences lui a remis un Oscar d'honneur pour sa contribution inestimable à l'industrie cinématographique et plusieurs de ses œuvres sont aujourd'hui considérées comme faisant partie des plus grands films de tous les temps.
VOIR LA BANDE ANNONCE
MÉDIAS