RUE DES CITÉS

Hakim ZOUHANI
Carine MAY

ACCUEIL | Des films pour l'égalité | RUE DES CITÉS
VOIR LE FILM
PHOTOS

rue-des-cites afficherue des cités2 rue des cités 3rue des cités4rue des cités bandeaurue des cités5rue des cités6

RUE DES CITÉS

Un film de Hakim ZOUHANI, Carine MAY

2013 | Fiction | 68 mn | Zelig Films Distribution

Producteur
Nouvelle Toile
nouvelletoile@gmail.com

Distributeur
Zelig Films Distribution
(+33) 1 53 20 99 68
contact@zeligfilms

Site du film

Synopsis

C’est en voyant une émission sur France 2 en janvier 2004 au sujet d’Aubervilliers que les réalisateurs ont eu l’idée de Rue des cités. Considérant le reportage comme « bidonné », leur film est pour eux un « droit de réponse » : « On reconnaissait tout, les rues, les immeubles, les voisins… sauf Aubervilliers. Une ville que l’on connait puisqu’on y a grandi. Les habitants avaient été choqués, et blessés. Un vrai tollé. On s’était toujours dit, à l’époque, qu’on ferait un film sur notre ville, cette fois, avec authenticité et justesse. Nous étions lassés par ces fausses représentations…. »
Adilse a 20 ans. Plutôt taiseux et sûr de lui. Il vit en banlieue. Sa vie se résume à glandouiller dans le quartier avec son meilleur pote, Mimid, drôle et attachant. Ce jour-là, son grand-père a disparu. Adilse le cherche dans la cité. A travers leur parcours, on découvre un territoire souvent décrié, où l’appétit de vivre prend pourtant le pas sur le béton.
Tous les jeunes apparaissant dans Rue des cités font leurs débuts au cinéma. Hakim Zouhani, animateur socio-culturel pendant plusieurs années, en connaissait certains, dont Tarek Aggoun. Le réalisateur révèle avoir écrit, avec sa partenaire Carine May, des rôles spécialement pour eux, sachant qu’ils « allaient s’approprier le texte ». Puis est venu le temps des répétitions qui « ont permis de leur laisser un champs assez libre, les comédiens ont pu proposer des choses, qui ont été acceptées, ou pas. »

Réalisateurs : Carine May & Hakim Zouhani
Acteurs : Tarek Aggoun, Fadila Belkebla, Mourad Boudaoud, Presylia Alves, Moussa Bary
Date de sortie : 05/06/2013
fiction / DCP-35mm / 68’ / 2011
Image: Benoit Torti
Son: Philippe Schillinger
Montage : Nadège Kintzinger
Production : Rachid Khaldi et Hakim Zouhani
Co-production: Khir-Din Grid (Hors-Cadre) et Igor Wojtowicz (Ferris & Brockman)

Festivals
Sélection Festival de Cannes 2011, Programmation ACID
Festival Premiers Plans d’Angers
Festival International du Premier Film d’Annonay
Festival Ghett’Out Film Festival, New York
27e Rencontres Cinéma de Gindou
10e Rencontres Cinématographiques de Bejaïa, Algérie
Les Escales Documentaires de la Rochelle

Réalisateur
Hakim ZOUHANI

Hakim Zouhani est né et a grandi à Aubervilliers. Inspiré par sa ville, il la porte à l’écran dans son premier film : Rue des Cités, un long métrage mêlant fiction et documentaire coréalisé avec Carine May et présenté dans la programmation de l’ACID à Cannes en 2011. Depuis, il a coréalisé 3 courts métrages, La virée à Paname, Fais croquer, Chalon, remarqués et primés dans différents festivals en France et à l’étranger. Actuellement, il est en écriture de son deuxième long métrage.


Carine MAY

Carine MAY est auteur, réalisatrice et productrice. Elle travaille en binôme avec Hakim ZOUHANI. Elle a commencé avec le long métrage Rue des cités, sélectionné à l’ACID Cannes 2011. Ont suivi plusieurs courts, La virée à Paname, Molii… Des comédies dramatiques qui dessinent les quartiers populaires d’aujourd’hui et surtout les gens qui y vivent. Un court et un long sont actuellement en préparation.


VOIR LA BANDE ANNONCE
MÉDIAS

Aubervilliers comme la télé ne l'a jamais montré, in Le Monde

Carine May et Hakim Zouhani, les réalisateurs, sont tous deux originaires d'Aubervilliers. Le regard qu'ils portent sur leur ville est lucide, mais positif......

la critique de critikat

On sent, dans Rue des cités, une volonté de dépasser l’habituel « état des lieux» bourré de déterminismes, de tendre vers une fiction polyphonique émaillée de réel, où se dessine un visa...

Filmer dans les rues des cités - Entretien par l'ACID

"Ce qui a déclenché l’idée de ce film, c’était un reportage bidonné par une grande chaîne nationale pour filmer un vol de moto. On voulait raconter une histoire plus proche des gens que cett...

Carine May et Hakim Zouhani, le yin et le yang façon ciné, in Bondy Blog

"Pour filmer la banlieue, Carine et Hakim choisissent de porter sur elle un regard « juste, ni angélique, ni dramatique », à l’image, pour Carine, du slam d’Hocine Ben qui ouvre Rue des Cités...