L'Etabli

Mathias GOKALP

VOIR LE FILM
PHOTOS

L'Etabli

Un film de Mathias GOKALP

2023 | Fiction, Drame, Historique | 117 min | Le Pacte

Producteur
Karé productions
+33 (0) 1 58 53 55 00
kare@kareprod.fr

Distributeur
Le Pacte
+ 33 1 44 69 59 59

Site du film

Synopsis

Le film est l’adaptation du roman éponyme de Robert Linhart, « un texte qui a beaucoup compté dans ma propre formation », confie Mathias Gokalp. « Il est presque devenu un classique de la littérature du XXe siècle, par la pertinence de son analyse, son humanité et sa langue ». L’établi désigne le mouvement d’intellectuels qui, à la fin des années soixante, se faisaient embaucher dans des usines avec l’objectif d’éveiller les consciences et préparer la révolution. Dans son livre, Robert Linhart raconte son année passée dans une usine Citroën.
Quelques mois après mai 68, Robert, normalien et militant d’extrême-gauche, décide de se faire embaucher chez Citroën en tant que travailleur à la chaîne. Comme d’autres de ses camarades , il veut s’infiltrer en usine pour raviver le feu révolutionnaire, mais la majorité des ouvriers ne veut plus entendre parler de politique.
Quand Citroën décide de se rembourser des accords de Grenelle en exigeant des ouvriers qu’ils travaillent 3 heures supplémentaires par semaine à titre gracieux, Robert et quelques autres entrevoient alors la possibilité d’un mouvement social.

Réalisateur : Mathias Gokalp
Assistant réalisateur : Justinien Schricke 
Scripte : Caroline Leloup
Scénariste : Mathias Gokalp, Marcia Romano, Nadine Labaki
Directeur de la photographie : Christophe Orcand
Montage : Ariane Mellet
Son : Laurent Benaim
Musique : Flemming Nordkrog
Production : Karé production

Réalisateur
Mathias GOKALP
Sa grand-mère était distributrice et exploitante de salles de cinéma du Quartier Latin, si bien que Mathias Gokalp a passé son enfance à se faire des toiles gratuitement au Racine, au Logos et autre studio Gît-le coeur. Dès l’âge de dix ans il réalise des films en Super 8. Des films muets, burlesques avec tartes à la chantilly. Après le bac il fait des études de lettres à Paris III, tout en réalisant des courts métrages : l’Or des blés (1993), une fiction composée d’images fixes et Un acte d’amour (1995) adapté de Diderot. Entré à l’INSAS en réalisation, il signe Salvatore Nicotra, un documentaire sur une jeune élu FN, et Rachid et Martha, une comédie musicale qui a été couronnée à Média 10/10 par le Prix Cinergie. Depuis, il est réalisateur confirmé avec Rien de personnel et professeur à l’INSAS.
MÉDIAS