NOUVEAU

D’où vient le nom CINEMETEQUE ?

ACCUEIL | NEWS | D’où vient le nom CINEMETEQUE ?

D’où vient le nom CINEMETEQUE ?

Cinemeteque 25 janvier 2017 News 0 443

cinemeteque logo_V2-big

« Dans tout citoyen d’aujourd’hui gît un métèque futur »
Cioran, Syllogisme de l’amertume (1952)

Bien évidemment, nous faisons référence à la notion de cinémathèque. L’idée, c’est de constituer une cinémathèque qui soit une référence pour les gens impliqués dans la production de luttes et de points de vues critiques pluriels sur le monde dans lequel nous vivons, et qui puisse être un outil pour ceux et celles qui voudraient se documenter et/ou animer des séances publiques permettant les débats et pouvant aboutir sur des actions concrètes.

Le mot «métèque» (metoikos) désigne, à Athènes, à l’époque classique, l’étranger domicilié dans la cité, soumis, d’une façon générale, aux mêmes obligations militaires et fiscales que les citoyens, sans être admis, toutefois, à la citoyenneté. Nous ne retenons pas ici la version péjorative qu’a pu prendre ce mot depuis.

En fait, les systèmes de domination modernes -basés sur la recherche, dévastatrice pour l’humanité, de toujours plus de profits pour une minorité de puissants- produisent par millions des citoyens de seconde zone, voire de troisième ou quatrième catégorie, privés des droits les plus élémentaires. Ainsi, ces systèmes produisent des « peuples de trop », comme les désignait le grand intellectuel Edward Saïd, voués à être marginalisés, parqués, contrôlés, réprimés, poussés hors du temps et de l’espace… Sauf que ces « peuples de trop », refusent de rester consignés dans les zones de non-droits, hors de la Cité et hors la loi, hors de l’existence. Ils sont en Résistance, depuis toujours et affirment ainsi leur droit à l’existence. Puissent les lumières du Cinéma nous projeter vers les mondes et les imaginaires de ces humanités-là.