JAFFA LA MIENNE

Maryse GARGOUR
Robert MANTHOULIS

ACCUEIL | | JAFFA LA MIENNE
VOIR LE FILM
PHOTOS

marin_jaffa busy_street happy_memories femme_maillot tarbouche_jus_orange vitrines jaffa Maryse et Fakhri jaffa rue voiture jaffa rue carrefour cinema alhambra marie claire

JAFFA LA MIENNE

Un film de Maryse GARGOUR, Robert MANTHOULIS

1998 | Documentaire | 52 mn | ROSE PRODUCTION

Producteur
Maryse GARGOUR
mgargour@hotmail.com

Distributeur
ROSE PRODUCTION
0033 6 11 70 30 95
rose.production01@gmail.com

Site du film

Synopsis

Ce film suit les traces des familles historiques de la ville de Jaffa qui possédaient jadis des terres et des orangeraies, qui ont donné des notables, des scientifiques, des hommes d’affaires et qui connaissent désormais l’exil. 50 ans après l’exode, certains Jaffiotes reviennent timidement à la ville où ils sont nés pour revoir le jardin de leur maison aujourd’hui confisquée, avant de regagner leur nouvelle patrie, la diaspora. La « mémoire de Jaffa » ce sont les « années d’avant 48 », celle d’une vie paisible et prospère parmi les orangeraies. Mais Jaffa fut aussi une ville martyre, détruite par les Britanniques en 1936, dynamitée par l’Irgoun en 1948 et abandonnée par ses habitants qui se sont précipités à la mer pour fuir les massacres. Avant la création de l’État d’Israël, Tel Aviv était un faubourg de Jaffa. Aujourd’hui, Jaffa est une banlieue de Tel Aviv. Les Arabes qui y sont restés s’efforcent de préserver leur identité culturelle et de donner à leur vie une nouvelle normalité.

English title : « My Jaffa », by Maryse Gargour
Durée :
53 mn
Réalisation : Maryse Gargour,  Robert Manthoulis
Script : Maryse Gargour
Photographie : Stelios Apostolopoulos
Son : Petros Depian, Yorgos Heldonidis
Assistante réalisateur : Despina Kontargyri
2ème assistant : Olivier Tremolet
Repérages : Rania Stephan
Montage Constantin Moriatis
Documentalistes : Joan Yoshiwara, National Archives, Washington D.C
Extraits de musique : Ross Daly
Production : Ygrec Productions, 1997
Mixage : Thierry Moisan, Studio

 

Réalisateur
Maryse GARGOUR

Maryse GARGOUR est née à Jaffa. Elle grandit au Liban. Elle est diplômée de l’Institut Français de Presse et a entrepris un doctorat de troisième cycle en Sciences de l’Information à l’Université Paris II Panthéon. Elle a été productrice et journaliste à l’Office de Radio-Diffusion-Télévision française à Beyrouth. Elle entre à l’Unesco Paris au Conseil international du Cinéma et de la Télévision et a été journaliste freelance pour les chaînes de télévision étrangères à Paris. Comme auteure ou réalisatrice, elle a à son actif les documentaires suivants sur la Palestine : Une palestinienne face à la Palestine (1988), Jaffa la mienne (1997), Loin de Falastin (1998), Le Pays de Blanche (2002) et La terre parle arabe (2007), À la rencontre d'un pays perdu, en 2014... La terre parle arabe a gagné le Prix Mémoire de la Méditerranée et a obtenu la Mention Spéciale ASBU lors de l’édition 2008 du PriMed – Prix International du Documentaire et de Reportage Méditerranéen.


Robert MANTHOULIS

MÉDIAS

My Jaffa, english comment

When I first watched "Jaffa la mienne", I cried. The second time I watched it I also cried. I realize that this is not the professionally detached tone that we -as scholars- should assume for film rev...